DAQ

Bienvenue sur le forum de DAQ. Soyez actif un minimun sur le forum et allez voir la section guides du débutant.

Bienvenue sur le forum de la Division Ariete Québec. Soyez actif et ayez du plaisir à jouer!!

TS3 184.161.125.29 Plus nous serons sur le TS et plus le jeu deviendra amusant et en vous améliorant.
Allez voir notre section GUIDES DU DÉBUTANT. Il y a plusieurs guides qui vous donnera un coup de main afin de devenir un meilleur tankiste.
Allez voir sur l'onglet (règlements et hiérarchie du clan) si vous êtes intéressé par une position clé dans le clan afin d'aider a devenir un clan mieux structuré.

    Guide du Char Moyen(Medium Tank)

    Partagez
    avatar
    Teodene
    Commandant
    Commandant

    Messages : 43
    Date d'inscription : 08/10/2015
    Age : 33
    Localisation : Canada

    Guide du Char Moyen(Medium Tank)

    Message par Teodene le Mer 24 Fév - 10:19

    Qu'est-ce qu'un char moyen ?




    Le char moyen est, naturellement, une passerelle entre le char léger et le char lourd. Il n'excelle dans aucun domaine en particulier, mais c'est précisément sa polyvalence qui en fait une composante essentielle de presque toutes les équipes.

    Son blindage étant quelque peu limité, ce véhicule n'est pas adapté aux longues confrontations avec l'ennemi, mais sa vitesse lui permet de doubler les blindés plus lents, de faire des cercles autour des chars lourds à tourelle basse, et de se dissimuler derrière les objets en dur et dans les ondulations du terrain.

    Pour palier son manque de blindage, le char moyen peut compter sur une vitesse de rechargement extrêmement rapide qui fait qu'en dépit de dégâts alpha sensiblement inférieurs à ceux des véhicules plus puissants, les dommages qu'il inflige à la minute sont très élevés.


    Votre rôle



    Dans World of Tanks, il est fondamental d'avoir les idées claires quant au rôle que joue le véhicule choisi puisque cela peut aller du repérage (char léger) aux tirs d'appui (artillerie). Ce savoir s'acquiert avec l'expérience du jeu et la pratique des différentes cartes, mais aussi par le bon usage du blindé.

    Dans le cas du char moyen, la question est un peu plus floue car sa mission évolue d'une partie à l'autre. Elle peut même varier plusieurs fois au cours d'une même bataille, et la situation exiger de vous un changement de stratégie qui donnera la victoire à votre équipe.


    Votre machine




    L'une des premières choses à prendre en compte avant de plonger dans la mêlée, ce sont les statistiques du char avec lequel vous allez combattre. D'elles dépend bien souvent votre efficacité au sein de l'équipe. Les principaux éléments à relever sont les suivants :

    Blindage
    Vitesse
    Portée de repérage
    Pénétration des armes et munitions
    Votre blindage est généralement léger en comparaison de celui des chars lourds, et il convient de toujours garder à l'esprit la quantité de dégâts supportables par votre matériel. Les chars moyens les plus solides peuvent se protéger du feu de l'ennemi tout en lui rendant la monnaie de sa pièce grâce au taux de points de structure/minute infligé par leur canon.

    De la vitesse dépend votre promptitude à gagner les points d'observation et votre efficacité dans les engagements éclairs de type « pas vu, pas pris ». Si vous utilisez un matériel lent, vos prestations en repérage de l'avant et en missions de frappe seront fatalement moins probantes.

    La portée du repérage est une donnée importante car elle définit la distance maximale à laquelle vous devez vous trouver pour pouvoir effectuer une reconnaissance à l'intention de l'équipe. Plus vous êtes loin de la cible, moins vous courez de risque, mais plus les informations fournies à vos chasseurs de chars et canons automoteurs sur les positions ennemies sont aléatoires.


    Votre champ d'action
    Lorsque vous engagez le combat, jetez un œil à la composition de votre équipe. Cela vous aidera à savoir ce qu'on attend de vous.

    Si votre char moyen est vif et doté d'une bonne portée de vue, et que votre unité manque de blindés légers, vous devrez assurer les missions de repérage. Cela signifie qu'il vous faudra rester à l'écart de la bagarre et jouer les vigies pour les autres membres de la formation. Votre rôle sera de leur désigner les véhicules ennemis afin qu'ils puissent les neutraliser.



    Si ce sont les chars lourds qui font défaut, le modèle moyen à fort blindage devra se rapprocher de la ligne de tir avec le gros de la « troupe ». Il est conseillé d'éviter tout feu nourri, quoiqu'il arrive, mais vous ferez quand même partie de la force de frappe principale de l'équipe. Vous devrez prendre les devants pour protéger vos chasseurs de chars et soutenir vos forces combattantes du mieux possible.

    L'idéal, c'est une répartition équilibrée entre chars lourds et légers au sein de l'équipe afin que vous puissiez assumer des fonctions d'appui. La stratégie de la « meute », qui consiste à évoluer au sein d'un groupe de 2-3 matériels ou plus, est conseillée dans ce cas-là. Vous pouvez aussi rester entre chars moyens ou filer avec des véhicules légers ou des chasseurs de chars sur les côtés de la carte ; c'est bien aussi. Si vous flanquez, n'ouvrez le feu que lorsque l'adversaire est aux prises avec le gros de vos troupes ou isolé et en infériorité numérique.



    N'oubliez pas que dans chacun de ces rôles, vous conservez le meilleur taux de dégâts à la minute. Sachez vous en servir à bon escient. Pour un char moyen, la meilleure chose à faire est de tirer au niveau des chenilles, des flancs ou de l'arrière d'un blindé. Si l'ennemi est occupé avec l'un de vos alliés, les dégâts - même infimes - que vous lui causez le contraindront à faire un choix. S'il tourne sa tourelle pour vous attaquer, allez vite vous mettre à l'abri. S'il continue de s'en prendre à votre camarade, continuez de lui faire mal.


    Les cartes
    Il est bon de connaître chaque carte indépendamment du véhicule utilisé, mais c'est encore plus vrai avec un char moyen dont le côté « touche-à-tout » impose de savoir où se trouvent :

    Les grands espaces où le blindé moyen excelle.
    Les goulots d'étranglement, théâtres des combats les plus violents.
    Les points hauts et d'observation, qui sont autant de points de « contrôle » permettant d'inverser le cours d'une bataille.
    Les endroits où la vue est dégagée et les zones « grises » permettant de se déplacer en sécurité.
    Les routes les plus utilisées (par les deux camps).
    Ces connaissances viendront avec le temps, mais nous vous recommandons d'étudier un peu les cartes du jeu pour éviter les mauvaises surprises.

    Les grands espaces au relief accidenté ou les couvertures en dur, tels que rochers et falaises, sont les terrains de prédilection du char moyen combattant. Vous aurez tout loisir d'utiliser son agilité pour vous cacher derrières bosses et parois.

    Cela vous permet de tourner autour des chars à vitesse de rotation lente et d'en toucher les zones-clés comme les chenilles et l'arrière du véhicule. Faites aussi attention à la vitesse de rotation des canons, car certains modèles sont à même de vous suivre pendant que vous faites des ronds... En encerclant un matériel ennemi, vous exposez constamment vos flancs et votre train de roulement. C'est une raison suffisante pour ne pas le faire et filer sans tarder.

    Évitez les goulots d'étranglement, cette guerre n'est pas la vôtre. C'est celle des blindés lourds et des chasseurs de chars, avides d'exploiter leur potentiel pour infliger un maximum de dégâts. Dans un véhicule léger ou moyen, c'est trop périlleux pour une raison simple : impossible de jouer de votre agilité dans un espace trop restreint.




    Le jeu à la carte
    Gardez constamment un œil sur la minicarte pour bien évaluer la situation. Puisqu'un char moyen peut accomplir plusieurs tâches, il est indispensable de savoir ce qui se passe un peu partout. Si vous remarquez que vos alliés subissent de lourdes pertes dans un engagement, vous pouvez les aider en flanquant - cela distraira l'ennemi - ou en menant un assaut à un autre endroit de la carte, ce qui détournera son attention.

    À ce sujet, flanquer et faire mal à un adversaire occupé ailleurs sera l'essentiel de votre rôle. Toutefois, si celui que vous embêtez ne fait pas très attention à vous, d'autres peuvent s'en charger. Il faut donc toujours garder en tête quelles sont les positions ennemies lorsqu'elles apparaissent sur la minicarte. Il est probable que votre équipe les perdra de vue. En sachant à peu près où se trouvent les matériels adverses, vous serez en mesure de faire une estimation plus précise de la position de chacun par rapport à vos petits camarades.


    Les consommables
    L'achat de kits de réparation est une priorité. Si la compétence « réparation d'équipage » n'est pas aussi utile que dans les rangs moins élevés (V et VI), car votre nombre de points de structure n'est pas assez important, le kit de réparation reste essentiel. Lorsqu'une chenille est détruite, par exemple (ce qui ne cause aucun dégât), vous êtes immobilisé. Le kit de réparation évite alors de rester à ne rien faire au milieu de nulle part.

    L'essence vous fait avancer plus vite et augmente la vitesse de rotation de la tourelle. Comme dit précédemment, le déplacement est un paramètre capital chez le char moyen.

    Le petit kit de premier secours est l'un de ces objets que l'on prend au cas où, mais il faut espérer ne pas avoir à s'en servir car cela signifierait que vous avez perdu un membre d'équipage.

    Ces informations devraient vous permettre de vite devenir un excellent chef de char moyen. Bonne chance, commandant. Les chars moyens attendent vos ordres !

    N'oublier pas que vous pouvez réenchérire.


    __________________________________________________


    Teodene (Alain) Commandant de DAQ

      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep - 10:18