DAQ

Bienvenue sur le forum de DAQ. Soyez actif un minimun sur le forum et allez voir la section guides du débutant.

Bienvenue sur le forum de la Division Ariete Québec. Soyez actif et ayez du plaisir à jouer!!

TS3 184.161.125.29 Plus nous serons sur le TS et plus le jeu deviendra amusant et en vous améliorant.
Allez voir notre section GUIDES DU DÉBUTANT. Il y a plusieurs guides qui vous donnera un coup de main afin de devenir un meilleur tankiste.
Allez voir sur l'onglet (règlements et hiérarchie du clan) si vous êtes intéressé par une position clé dans le clan afin d'aider a devenir un clan mieux structuré.

    L'académie des blindés : « tu-me-vois-tu-me-vois-plus » et défilement de tir

    Partagez
    avatar
    Teodene
    Commandant
    Commandant

    Messages : 43
    Date d'inscription : 08/10/2015
    Age : 33
    Localisation : Canada

    L'académie des blindés : « tu-me-vois-tu-me-vois-plus » et défilement de tir

    Message par Teodene le Ven 26 Fév - 16:02

    L'académie des blindés : « tu-me-vois-tu-me-vois-plus » et défilement de tir



    Recrues, tankistes, commandants,

    Bienvenue dans un nouveau cours de l'académie des blindés. Comme vous nous l'avez demandé dans les sondages, le sujet du jour couvrira deux nouvelles manœuvres de chars : le « tu-me-vois-tu-me-vois-plus » et le défilement de tir. Bien qu'elles soient toutes les deux considérées comme des manœuvres de base, il faut du talent, de l'expérience et un bon timing pour les exécuter correctement. Par conséquent, même si vous n'êtes plus un débutant, les informations et les astuces fournies ici peuvent se révéler bénéfiques pour améliorer vos performances ; novice ou vétéran, ce cours vous sera assurément utile.

    Avant d'aborder ces manœuvres, nous avons encore une annonce à vous faire : le prochain cours vous fera une présentation des compétences de l'équipage. N'oubliez pas non plus de voter pour le sujet suivant. Comme d'habitude, le sondage est disponible sur la page principale du site Internet.

    Nous commencerons le cours en abordant les deux variantes principales du défilement de tir : l'une qui utilise la dépression du canon de votre char et l'autre qui se sert du terrain comme couverture. Ensuite, nous passerons au « tu-me-vois-tu-me-vois-plus ».



    Défilement de tir



    Tous les tankistes expérimentés savent que le défilement de tir est l'une des meilleures positions si vous pilotez un véhicule de combat blindé. Cela s'explique par le fait que le défilement de tir permet d'empêcher vos ennemis de voir le châssis de votre véhicule. Par conséquent, la plupart des points faibles sont à l'abri des tirs ennemis et la surface apparente totale se limite à votre tourelle. Vous devenez aussi une cible bien plus difficile à toucher. Comme vous le savez, l'avant de la tourelle est la partie la plus protégée de la vaste majorité des chars. Donc, si vous êtes en position de défilement de tir et que votre ennemi fait face à votre canon, vous êtes virtuellement intouchable.

    Il existe deux manières d'effectuer cette manœuvre : en utilisant la dépression de votre canon ou en vous servant du terrain pour vous couvrir.



    1re méthode : en utilisant la dépression du canon



    La dépression du canon est un terme qui désigne la capacité de votre canon à s'incliner vers le sol. Plus le chiffre est négatif, plus votre canon peut descendre. Le fait d'avoir une bonne dépression de canon vous permet non seulement de viser des ennemis depuis des hauteurs, mais aussi de profiter des irrégularités du terrain, comme les collines, afin de couvrir votre châssis et pouvoir quand même tirer efficacement sur vos ennemis.

    Comment utiliser la dépression de canon pour passer en défilement de tir en combat ? C'est plutôt simple : tout d'abord, montez et arrêtez-vous juste avant d'atteindre le point le plus haut. Faites attention à ne pas aller trop loin. Si c'est le cas, vous risquez d'exposer votre glacis inférieur vulnérable. Ensuite, ajustez votre position pour que seule votre tourelle soit visible depuis l'autre côté de la saillie. Si vous n'êtes pas sûr d'avoir bien positionné votre véhicule, dézoomez au maximum (avec la molette de la souris par défaut). Ensuite, faites un clic droit maintenu et déplacez la souris pour changer d'angle de vue. Regardez votre char par l'avant évaluer sa visibilité depuis le point de vue potentiel de l'ennemi. Si vous n'apercevez que la tourelle, c'est bon. Vous n'avez plus qu'à attendre qu'un ennemi approche pour lui refaire le portrait !

    Quand les obus commencent à pleuvoir, pensez à avancer ou reculer un peu votre char quand vous rechargez. Quand vous utilisez cette variante du défilement de tir, la seule chance de votre ennemi pour vous endommager dans la plupart des cas, c'est de viser la coupole du chef de char. Le fait de vous déplacer ainsi réduit ses chances de toucher vos points faibles et par conséquent de vous infliger des dégâts.



    Important : N'oubliez pas que cette version de la manœuvre n'est pas possible avec tous les chars. Pour l'effectuer, vous devez avoir une bonne dépression de canon. Par conséquent, avant d'essayer, assurez-vous que votre véhicule est capable de baisser suffisamment son canon. Sinon, vous risquez d'exposer votre glacis inférieur aux ennemis, voire dans certains cas, le dessous vulnérable de votre véhicule.


    2e méthode : en vous servant du terrain



    Cette version de la manœuvre s'attache à utiliser les différents obstacles du terrain comme couverture : les tas de débris, les épaves de chars, les rochers, les petits monticules, etc. Tous les chars peuvent réussir cette manœuvre, à condition de trouver un obstacle assez grand pour couvrir au moins leur glacis inférieur.

    Quand vous remarquez un abri adapté à proximité, il vous suffit de vous diriger vers celui-ci jusqu'à ce que l'avant de votre char touche la surface et vous êtes fin prêt. N'oubliez pas de vous assurer que seule votre tourelle dépasse de la couverture. Pour le confirmer, vous pouvez utiliser l'astuce mentionnée plus haut qui consiste à dézoomer et à faire un clic droit maintenu. Faites bien attention aussi à ce que vos flancs et vos chenilles soient bien couverts.

    Quand vous subissez des tirs, pensez aussi à vous déplacer légèrement pendant le rechargement. Dans ce cas, la meilleure chance des ennemis pour vous endommager, c'est de viser vos points faibles, donc assurez-vous de leur compliquer la tâche le plus possible.



    Important : Quand vous êtes en position de défilement de tir, n'oubliez pas l'artillerie ennemie. Si les chars standards ne peuvent pas tirer sur vos flancs douillets, la façon la plus efficace de vous éliminer est de vous bombarder par en haut. Par conséquent, vous pouvez être sûr que la première chose que l'ennemi fera après être tombé sur un char retranché en défilement de tir, c'est d'appeler l'artillerie en soutien. Repliez-vous et changez de position dès que vous voyez que les canons automoteurs ennemis commencent à développer une fascination malsaine envers votre char.


    Tu-me-vois-tu-me-vois-plus



    Cette manœuvre tire son nom d'un jeu pour enfants dans lequel l'un des participants surprend l'autre quand il ne regarde pas. C'est un nom qui convient tout à fait à cette manœuvre, car elle utilise le même principe de base : surprendre votre ennemi en attaquant quand il est distrait/se concentre sur quelque chose d'autre. Cette manœuvre est parfaite pour défendre les goulots d'étranglement stratégiquement importants sur la carte. Elle est plus efficace quand vous avez au moins un coéquipier avec vous, qui peut attirer l'attention de l'ennemi.

    Le « tu-me-vois-tu-me-vois-plus » est une tactique très opportuniste qui nécessite de bien connaître les positions adverses ainsi qu'un bon timing de votre part. Quand vous défendez un goulot d'étranglement, vous devez à la fois surveiller les ennemis devant vous afin de choisir le bon moment pour frapper et les mouvements des autres unités hostiles sur votre minicarte, pour éviter d'être pris par surprise.

    Comment choisir le bon moment pour frapper ? Si vous êtes certain que le véhicule devant vous ne sait pas que vous vous trouvez là, vous pouvez prendre le risque de sortir de votre cachette à tout moment et tirer un obus dans son glacis inférieur ou un autre point faible. Ensuite, repliez-vous rapidement pour recharger. Sinon, attendez que l'ennemi tire et soit vulnérable parce qu'il recharge, ou bien qu'il tourne sa tourelle dans la direction opposée à vous, assez loin pour qu'il ne puisse pas répliquer après votre attaque. Quand c'est le cas, il vous suffit de sortir, tirer un obus et vous replier avant qu'il ne puisse vous tirer dessus.

    Les véhicules dont la cadence de tir est très élevée peuvent se risquer à tirer deux obus au lieu d'un avant de se replier. Si vous voulez essayer, vous devez avoir un peu d'expérience à votre actif et pouvoir estimer le temps de rechargement potentiel du char devant vous. Sinon, votre plan peut être contré de manière plutôt douloureuse par la riposte ennemie. Toutefois, si vous êtes sûrs de réussir à tirer deux obus avant que votre adversaire ne réplique, pensez à utiliser l'un de vos tirs pour détruire ses chenilles et ainsi l'immobiliser et le préparer pour vos coéquipiers ou empêcher sa progression.



    Important : Quand vous sortez de votre cachette, assurez-vous que votre châssis est bien incliné et que vous n'exposez pas votre pignon d'entraînement. Ainsi, vous réduirez les chances ennemies de pénétrer votre châssis et/ou de vous immobiliser et de vous empêcher de vous replier, au cas où il réussit à répliquer. Si vous vous laissez immobiliser dans un goulot d'étranglement, vous pouvez vous retrouver dans le pétrin.


    Cela marque la fin du sujet du jour. Vous devriez désormais être capables d'effectuer trois manœuvres supplémentaires, et ainsi améliorer votre efficacité de combat sur le champ de bataille.


    __________________________________________________


    Teodene (Alain) Commandant de DAQ

      La date/heure actuelle est Dim 24 Sep - 10:17